Sac a dos

Préparation du sac:

La préparation du sac à dos est certainement la bête noire du pèlerin. Ok, le poids du sac ne doit pas dépasser de 10 à 12% de son propre poids ! A partir de là, cette histoire devient très cornélienne, un dilemme qui a lui seul demande que l’on si attelle assidûment. A 1 mois du départ en bon pèlerin, j’ai listé une liste détaillée, merci Mr excel … et je ne vous cache pas, qu’il y aura des frustrés de ne pas faire partie du voyage ! Evitons les conflits, si bien je ne m’empresse pas à définir le contenu de mon sac. Car si y il a la peur du manque, il y a aussi la sagesse d’attendre la tendance météorologique du mois de Mai. Si bien qu’actuellement, je marche avec un sac lesté à 6 kg, une façon d’alerter mon corps… que ce chemin ne sera pas un long fleuve tranquille ! Je n’échapperai pas à la règle du blogeur/pèlerin à savoir mettre en ligne le contenu de mon sac. Au faite, vous pensez que mon adjudant du 3ième régiment d’artillerie de Marine connaissait la règle des 10% !!!

********************************************************************************************************************************

2-may 2

Date de départ 

L’heure n’est plus à la rêverie … l’heure est aux préparatifs, dans quelques semaines je prendrai l’envole de  l’un de ces voyages qui vous marque à tout jamais.  Mon départ est programmé depuis longtemps,  en  Mai avec une idée fixe ne pas déroger à mon devoir de citoyen, aller voter au deuxième tour de la présidentielle le 7 mai puisque le chemin passe devant la maison. J’ai  toujours souhaiter partir en amont du chemin  et  démarrer ce cheminement depuis Genève pour cela 3 jours de marches me sont nécessaire (Traversée du Haut Bugey et ses dénivelés).

Dès le 2 mai je me tiendrai dans les starting-block, les  accueils n’étant pas légions sur cette partie je serai tributaire de la disponibilité de mes accueillants. Une  bonne mise en bouche… avant un départ bien définitif c’est fois le 8 au petit matin ! 

 

******************************************************************************************************************************

Lafuma2J'Vous rassure elle ne mord pas 

Une « Lafuma » dans cet état uniquement dans une phase de préparation…. C’est plus qu’inquiétant !  Je me  souviens d’un temps où le made in France était plus fiable ! Comme je l’avais annoncé lors de son achat, elle ne serait pas  du voyage… impensable  de partir avec des chaussures de préparation. Je les regretterais pour leur confort, imperméabilité  et pour les merveilleuses « glissades » mémorable !

C’est chaussée en Randy Merrell de chez décathlon que je partirai… au moins c’est fois il y aura pas tromperie sur le made in chine ! Elle ne semble moins confortable, mais cela vient certainement du faite que j'ai pris une pointure au dessus compensé par une très bonne semelle gel. L'imperméabilité est une vraie  passoire, de tout façon impossible de trouver une chaussure étanche à 100% sous une pluie diluvienne et de surcroît sur une journée de 8 heures !  Le point positif car il en faut bien un... c'est  l’accroche de cette chaussure qui est  irréprochable sur tout chemin, pluie, boue où dalles humides. Sur les avis, certains se plaignent des coutures ... je crains une fois de plus: Jeux de roulettes !!!

J'Vous rassure elle ne mord pas 

Une « Lafuma » dans cet état uniquement dans une phase de préparation…. C’est plus qu’inquiétant !  Je me  souviens d’un temps où le made in France était plus fiable ! Comme je l’avais annoncé lors de son achat, elle ne serait pas  du voyage… impensable  de partir avec des chaussures de préparation. Je les regretterais pour leur confort, imperméabilité  et pour les merveilleuses « glissades » mémorable !

C’est chaussée en Randy Merrell de chez décathlon que je partirai… au moins c’est fois il y aura pas tromperie sur le made in chine ! Elle ne semble moins confortable, mais cela vient certainement du faite que j'ai pris une pointure au dessus compensé par une très bonne semelle gel. L'imperméabilité est une vraie  passoire, de tout façon impossible de trouver une chaussure étanche à 100% sous une pluie diluvienne et de surcroît sur une journée de 8 heures !  Le point positif car il en faut bien un... c'est  l’accroche de cette chaussure qui est  irréprochable sur tout chemin, pluie, boue où dalles humides. Sur les avis, certains se plaignent des coutures ... je crains une fois de plus: Jeux de roulettes !!!

******************************************************************************************************************************